RSS

02 Fév

de bouche embouche

Poète, rédactrice, correctrice, écrivain, photographe

Posée au creux de ma langue (juste au milieu), l’attente devient fébrile : prescience du moment où, éclatant dans un duo d’amertume et de saveur sucrée, la première bouchée de la glace au citron maternelle (laquelle glace  tourne avec une exaspérante lenteur dans la sorbetière), fondra dans ma bouche ! L’or évanescent de la crème légèrement micacée devenant ainsi l’Eldorado atteignable de ma gourmandise d’enfant.

Je me demande souvent pourquoi nos religions condamnent avec une telle fermeté (doublée d’un insupportable aplomb), tout ce que notre corps peut porter et supporter de voluptés, (à côté d’une égale propension à souffrir par ailleurs). J’ai ainsi moult expériences d’extases diverses, engrangées à longueur de vie et qui ne sont pas même mesurables en degrés Fahrenheit : le grain d’un vélin sous l’index, la palpitation douce de la gorge d’un chat ronronnant, le velouté hurlant des plumes, l’extatique morsure froide des draps dans lesquels on se glisse et…

View original post 433 mots de plus

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2 février 2013 dans journal

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :